Bon Accueil et l’acceptation de la différence

Bon Accueil et l’acceptation de la différence

À Toulon, les élèves de 5° du collège Bon Accueil ont réinterprété la chanson d’Hoshi « Fais-moi signe ». Un projet pédagogique pour lequel les élèves ont dû apprendre la langue des signes. Mme Christelle Payet, porteuse du projet à Bon Accueil, a été interviewée, par BFM Var.

Quelle est la genèse de ce projet ?

Il s’est mis en place suite aux victoires de la musique. Un collègue de l’académie de Poitiers, très touché par l’interprétation d’Hoshi de « Fais-moi signe », a eu l’idée de créer un projet regroupant différentes écoles de toutes les académies.

J’ai filmé mes élèves de 5° mais énormément d’écoles ont participé à ce projet. Soit plus de 10 000 élèves.

Ici ce projet s’inscrit dans une démarche de bien vivre ensemble qui a été mis en place pour les 5°. Du coup, ils ont appris le langage des signes. Comment cela s’est mis en place ?

On a dû apprendre la langue des signes pour pouvoir interpréter la chanson. Toutes les classes ont été très partantes et participatives Cela a été très difficile car cela revient à apprendre une langue langue étrangère.
Cela nous a demandé beaucoup de travail, beaucoup de patience. Ce que l’on voit à l’écran et le résultat de semaines et de semaines de travail.

Comment les élèves ont été réceptif à ce projet ?

Ils connaissaient tous Hoshi. Ils aimaient la chanson. Pour le clip, ils se sont tous portés volontaires et je suis vraiment fière du travail de mes élèves.